YouNow, l'appli de livestream vidéo qui se fait une place entre Periscope et Meerkat

Si elle ne bénéficie pas de la puissance financière de ses deux rivaux, l'application a fait de la curation de contenu et des jeunes ses atouts dans un univers très concurrentiel.

Quelques mois après la frénésie qui a entouré le duo Meerkat / Periscope, c'est au tour d'une nouvelle application de livestreaming vidéo de creuser son trou dans le marché encombré des applications outre-Atlantique. Alors que Meerkat est retombé dans les tréfonds de l'AppStore et que la puissance d'un Twitter permet à Periscope de rester bon an mal an dans le top 100 des applis iOS aux Etats-Unis, YouNow séduit de plus en plus d'adolescents, depuis notamment une refonte courant juillet. Classée à la 600ème place du store d'Apple côté téléchargements début juin, l'application flirte désormais autour de la 200ème place. Lancée en 2011, elle revendique près de 100 millions de sessions utilisateurs par mois et plus de 35 000 heures de contenus diffusés chaque jour. Periscope a, à titre de comparaison, annoncé avoir franchi la barre des 10 millions d'utilisateurs ce week-end. 

Là où ses deux rivaux poussent surtout à une synchronisation avec les contacts Facebook ou Twitter de l'utilisateur, YouNow semble désireux d'élargir le spectre de la mise en relation, proposant à chacun d'indiquer ses centres d'intérêts (danse, cuisine, musique...) pour pousser les profils qui sont le plus à même de l'intéresser. En complément, l'utilisateur accède à une interface regroupant différents profils selon des hashtags (#jeux, #humour, #style...). En cliquant sur l'un des hashtags, il accède aux meilleurs streams relatifs à la catégorie. Tout est fait pour permettre la découverte de nouveaux producteurs de contenus, depuis le chanteur en herbe jusqu'au passionné de cuisine qui partage ses conseils quotidiens. Un travail de curation qui permet d'augmenter sensiblement l'engagement des utilisateurs et de faire du service un croisement entre Youtube, Vine et Meerkat donc.

Plutôt que d'essayer de lutter avec ces deux concurrents aux moyens largement supérieurs (si Meerkat n'a pas le soutien d'un Twitter, ses fondateurs ont quand même levé 18 millions de dollars) et de se lancer dans une chasse coûteuse aux journalistes renommés et youtubeurs les plus connus, YouNow mise gros sur la cible adolescente. Pas de Justin Timberlake ou de Jimmy Fallon pour amuser la galerie sur l'application, mais des millions d'adolescents comme il en existe partout dans le monde. Une cible qui sera prête à débourser plusieurs dollars pour que la personne dont elle suit le live vidéo lui fasse une dédicace personnalisée. Somme sur laquelle YouNow prélève bien évidemment sa commission. Là où un Meerkat fait office de fenêtre sur l'extraordinaire (le quotidien d'une célébrité), YouNow confronte les utilisateurs à l'ordinaire de leurs semblables. Et ça marche, en témoigne l'expérience partagée par Rudan sur le site The Verge qui explique : "La communauté qui nous suit pourra nous regarder faire pratiquement n'importe quoi. Parfois je m'endors en pleine diffusion. A mon réveil, 10 à 12h plus tard, des gens sont encore en train de regarder, commenter et même donner des pourboires." Une expérience qui n'est pas sans rappeler les débuts de Youtube, la première plateforme à avoir fait des contenus UGC le moteur de sa croissance. 

Streaming / Twitter