Classement : les 20 métiers les plus recherchés dans le monde de l'IoT

Ingénieur étude et développement, développeur Java, ingénieur réseau et système. Voici les trois profils les plus demandés en France, selon une étude réalisée pour le JDN par le site Jobijoba.

Electronique, informatique, big data, mécanique… Pour faire aboutir leurs projets IoT, les entreprises ont besoin d'un véritable micmac de compétences. Pour savoir lesquelles sont les plus indispensables, le moteur de recherche d'emploi Jobijoba a réalisé un top 20 des métiers les plus recherchés dans le monde de l'Internet des objets en France au mois de novembre 2016, présenté dans l'infographie ci-dessous.

Les vedettes qui décrochent la première place de ce palmarès sont les ingénieurs étude et développement, qui pilotent de A à Z des projets informatiques innovants. 10% des offres d'emploi analysées par Jobijoba concernent ce type de profils. "Dans un secteur naissant où tout reste à inventer, notamment les solutions informatiques permettant d'exploiter au maximum les objets connectés et les données qu'ils collectent, il est logique que ces défricheurs chargés de créer de nouveaux programmes soient très recherchés", souligne Philippe Zanotti, directeur R&D de Jobijoba.

Sur la deuxième marche de ce podium des métiers les plus demandés dans le monde de l'IoT se dressent les développeurs Java, qui maîtrisent sur le bout des doigts ce langage de programmation très utilisé pour coder les logiciels embarqués, installés directement sur les objets connectés ou les capteurs. 3% des offres d'emploi analysées dans le cadre de cette enquête sont concernées.

Ce top 20 n'est pas uniquement peuplé de métiers techniques, les profils commerciaux sont également très recherchés

Le trio de tête est complété par les ingénieurs réseau et système, qui s'assurent du bon fonctionnement du réseau informatique de leur entreprise. "Les sociétés qui utilisent des objets connectés ont besoin de profils jeunes, capables d'intégrer les nouveaux réseaux IoT comme Sigfox et LoRa à leur système informatique plus ancien", pointe le directeur R&D. "Ces compétences sont aujourd'hui difficiles à trouver, car à part Polytechnique, rares sont les écoles qui ont lancé des formations IoT", complète Hans Berger, directeur du cabinet de recrutement parisien Clémentine, spécialisé dans le digital.

Mais ce top 20 n'est pas uniquement peuplé de métiers techniques : comme dans tous les secteurs de l'économie, les entreprises de l'Internet des objets ont besoin de commercialiser leurs appareils auprès d'une clientèle ciblée et au juste prix. Pour ce faire, elles ont besoin de chefs de produits, le 6e métier le plus recherché dans le secteur. Elles doivent également éduquer le marché au fonctionnement de ces machines innovantes et cherchent pour y parvenir des vendeurs capables de réaliser des démonstrations en magasin (16e métier le plus demandé de ce palmarès).

Pour réaliser son classement, Jobijoba  a sélectionné dans les offres d'emploi diffusées au mois de novembre sur son site les 1100 textes contenant les termes IoT, objet connecté ou Internet des objets. Elle a ensuite trié ces propositions de postes en fonction des métiers recherchés par les recruteurs afin de réaliser ce top 20. L'entreprise publie sur son méta-moteur les offres de plus de 400 sites de recherche d'emploi en évitant les doublons grâce à un système d'analyse sémantique.

 

A lire aussi :

 

IoT