9% seulement des consommateurs font confiance aux objets connectés

9% seulement des consommateurs font confiance aux objets connectés La faute aux entreprises du secteur, qui ne communiquent pas clairement sur leur politique de gestion des données personnelles.

53% des consommateurs américains pensent que l'IoT leur facilite la vie. En revanche, ils sont seulement 9% à avoir confiance en cette technologie et en ses fournisseurs, selon l'étude The IoT value/trust paradox (le paradoxe valeur/confiance de l'IoT), présentée ce 12 décembre par Cisco. 62% des sondés ne se fient ni au gouvernement, ni aux entreprises privées pour récolter leurs données comme le montre le graphique ci-dessous.

9% seulement des sondés font confiance aux retailers qui collectent leurs données personnelles. © Cisco

53% des personnes interrogées préfèreraient que leurs informations personnelles ne soient pas collectées, que les objets connectés soient publics ou personnels. 33% des sondés sont plus à l'aise avec l'idée que leurs data soient récoltées par un appareil intelligent privé, comme le montre le schéma ci-dessous.

14% des consommateurs ne sont pas à l'aise avec l'idée que leurs données sont collectées par des objets connectés publics. © Cisco

Yahoo!, MySpace, eBay, LinkedIn et plus récemment Uber : la multiplication des fuites de données alimente ce manque de confiance des consommateurs. Il est aussi lié à trois autres facteurs : "les entreprises ne communiquent pas suffisamment sur leur politique de gestion des data. Elles ne fournissent pas à leurs clients des informations claires sur les sociétés de leur écosystème avec lesquelles elles partagent leurs données personnelles. Le client final n'a quant à lui pas les connaissances nécessaires pour comprendre comment ses données sont techniquement collectées et stockées", analyse Theresa Bui, en charge de la stratégie et du marketing IoT chez Cisco, qui incite les professionnels du secteur à être plus transparents. Mais malgré cette méfiance, 42% des consommateurs sondés auraient du mal à se déconnecter de leurs appareils intelligents tellement l'IoT est intégré à leur vie.

Méthodologie :

3 000 Américains connaissant au minimum le sens de l'expression Internet des objets ont été interrogées pour réaliser cette enquête.

Et aussi

IoT / Privacy

Annonces Google