Qui sont les acteurs du marketing mobile ? Un secteur qui peut dire merci à l'iPhone

l'iphone a contribué au décollage du marketing mobile
L'iPhone a contribué au décollage du marketing mobile © Courtesy of Apple

Près de dix ans. C'est le temps qu'il aura fallu attendre pour assister à l'explosion du marketing sur les téléphones mobiles. Le "décollage" du marché a souvent fait figure d'arlésienne du marketing mobile. Annoncé année après année par les acteurs du secteur depuis le début des années 2000, le marché est pourtant resté cloué au sol pendant de nombreuses années, précisément avant 2007-2008.

 

Trois facteurs ont du être réunis pour favoriser l'essor du secteur : le développement d'offres Internet mobile "illimitées" par les opérateurs, le lancement de terminaux taillés pour le Web (les smartphones) et l'explosion du phénomène d'application. Deux de ces trois facteurs sont directement imputables à Apple : son iPhone lancé en 2007 et son App Store, lancé en 2008. Ces deux années peuvent respectivement être considérées comme les années "zéro" et "un" du marketing mobile. L'émergence de l'Internet mobile a également permis au marketing mobile de s'émanciper de la tutelle des opérateurs.  

 

Trois ans après le lancement de l'iPhone, "la question du décollage du marché ne se pose même plus, il est déjà sur les rails", note Benoît Corbin, président de la Mobile Marketing Association France (MMA) et fondateur de l'agence Ocito, rachetée par le groupe 1000mercis (en 2007). A tel point que beaucoup d'agences de marketing mobile s'offrent désormais le luxe de choisir les clients avec lesquels elles veulent travailler. "Je n'ai jamais passé un coup de fil depuis deux ans et je reçois quand même trois ou quatre propositions de participation à des appels d'offres par mois", explique un acteur du secteur.

Telecoms 2.0 / Marketing mobile