AppGratis : Apple coupe les notifications push

Apple passe à la seconde étape. Il vient de couper les notifications en push de l'application AppGratis, lui permettant de prévenir ses abonnés de ses bons plan.

La nouvelle est tombée ce matin. Dans la newsletter envoyée à ses abonnés, AppGratis annonce qu'Apple l'empêche dorénavant de prévenir ses abonnés en push de ses nouveaux bons plan. Rappel des faits : il y a deux semaines, Apple supprimait l'application de son App Store (lire l'article : AppGratis disparaît de l'AppStore après avoir levé 10 millions d'euros, du 08/04/13), empêchant la start-up de gagner de nouveaux utilisateurs. Mais jusque-là, les utilisateurs de l'application continuaient de recevoir en push les informations sur les nouvelles applications promues par AppGratis.

Et c'est justement ce service qu'a coupé Apple ce matin, confirmant sa volonté de faire disparaître la start-up de Simon Dawlat de son écosystème. Ce dernier semble d'ailleurs résigné et annonce dans la newsletter du service, envoyée de midi : "AppGratis a commencé par email, et c'est par email que je continuerai à vous prévenir chaque jour de la disponibilité de votre app gratuite !". L'appel de Fleur Pellerin à Apple pour trouver une solution semble donc avoir été totalement ignoré par le groupe américain qui confirme sa détermination (lire l'article Affaire AppGratis : Fleur Pellerin demande des explications à Apple, du 11/04/13). Tout comme la pétition lancée par AppGratis, signé par un millions de personnes en 2 jours.

Un site en Html 5 pour s'affranchir d'Apple

Apple se montre ainsi déterminé à chasser les applications de promotions d'applications faussant son classement, qu'il veut être représentatif de la popularité naturelle de ses applications. C'est ce que mettait en danger AppGratis, capable de généré 1 million de téléchargement en une seule campagne (lire l'article AppGratis, la chute du faiseur de rois de l'Appstore, du 11/04/13).

Pour maintenir son activité, AppGratis peut maintenant compter sur la partie de ses 12 millions d'utilisateurs qui ouvrent son application pour découvrir des bons plan d'applications (jusqu'à ce qu'Apple la supprime purement et simplement ?), les abonnés à sa newsletter, ainsi que sur une future version Android. Expulsé par la porte de l'écosystème d'Apple, il compte néanmoins revenir par la fenêtre grâce à un site en Html 5 qui lui permettrait de gagner de nouveaux utilisateurs d'iOS et surtout de s'affranchir de la mainmise d'Apple sur son business model.

Interviewé par le JDN, Simon Dawlat s'attend à une perte de 10 millions d'euros de chiffre d'affaires cette année suite à cette affaire, sur les 25 millions qu'il anticipait (lire l'interview de Simon Dawlat : "La décision d'Apple nous prive de 10 millions d'euros de chiffre d'affaires", du 11/04/13).

Apple