Apple vs Samsung : des employés de Googles appelés à la barre

Les hostilités reprennent entre les deux rivaux... avec un invité de marque, Google, dont l'OS Android est mis en cause.

Alors que l'on pensait les deux groupes proche de réussir leur médiation, la guerre qui oppose de longue date Apple à Samsung a repris de plus belle lundi, avec la présentation devant un jury qui sera chargé de déterminer qui est coupable d'une violation de brevets. Condamné à 1 milliard de dollars pour contrefaçon par la justice américaine, Samsung avait vu cette sanction diminuer en mars 2013 à 598,9 millions de dollars. Les 450 restants devant être rediscutés aujourd'hui. 

Ce sont 5 brevets, dont des fonctionnalités directement liées à Android qui sont concernés, parmi lesquels "la possibilité de rendre un numéro de téléphone cliquable dans un message" ou le "glisser pour déverrouiller". Des technologies que Samsung s'est toujours défendu avoir copiées, arguant y avoir travaillé avant qu'Apple ne dépose des brevets afférents. Pour prouver sa bonne volonté, le Sud-Coréen va d'ailleurs faire témoigner des ingénieurs de chez Google. L'enjeu est de taille : Apple réclame pas moins de 40 dollars par appareil Samsung vendu aux Etats-Unis...

 

Autour du même sujet