L'échec de la fusion avec Motorola coûterait 2,5 milliards à Google

Selon un document de la SEC, Google verserait à Motorola une indemnité correspondant à 20% de son offre de rachat si elle venait à capoter.

Google ne semble pas craindre le veto des autorités de régulation américaines pour contrecarrer son projet de rachat de Motorola. Il s'est en effet entendu avec le constructeur pour lui verser une indemnité de 2,5 milliards de dollars en cas d'échec. Une somme correspondant à pas moins de 20% de son offre de rachat, qui se monte à 12,5 milliards de dollars. Si Motorola décide de son côté de faire machine arrière, il ne lui en coûtera que 375 millions (en cas d'acceptation d'une contre offre d'un concurrent, par exemple).

 

La somme promise par Google est particulièrement importante. Selon CNN Money, AT&T s'était engagé à versé 3 milliards de dollars à T-Mobile en cas d'échec d'un rachat se montant à 39 milliards.

Google / Telecoms 2.0