Ergonomie : les règles d'or d'une appli mobile réussie Clarté et lisibilité, les maîtres mots de l'ergonomie

sobre et claire, l'application amazon france affiche un texte noir sur fond
Sobre et claire, l'application Amazon France affiche un texte noir sur fond blanc pour un contraste maximum © Capture d'écran / Amazon

Un écran réduit nécessite une lisibilité optimale. Pour cela, il faut un design "à la fois minimaliste et esthétique", explique Laure Sauvage, responsable du pôle ergonomie de CCM-Benchmark (éditeur du Journal du Net) . L'usage de typographies sans empattement (sans sérif), comme l'Arial reste préférable. Alex Kumermann, PDG de l'agence Clicmobile note de son côté que certaines polices à empattement sont adaptées à la lecture sur écran. "Souvent, leur usage ou non relève surtout d'un choix esthétique", note-t-il. C'est notamment le cas de la police "Georgia"). 

 

Images et des couleurs doivent également servir l'utilisation de l'application, non la brouiller. Pour Laure Sauvage, "toute image qui ne transmet pas d'information doit être évitée afin de ne pas surcharger une page". Il est notamment déconseillé d'utiliser plus de 5 à 7 couleurs différentes qui peuvent avoir tendance à perdre le mobinaute. Un fond de page clair et une typographie foncée offrent notamment un contraste optimal, adapté à une grande variété de lieux de consommation (en extérieur, dans des endroits faiblement éclairés, etc.). Mieux vaut également opter pour un fond de page uni et éviter des images de fond (même avec des effets de transparence) afin de ne pas compliquer la lecture d'un texte. 

 

La lisibilité d'une application mobile passe aussi par l'emploi de termes clairs, "c'est-à-dire appropriés au langage de l'utilisateur, en utilisant des mots qui lui sont familiers", insiste Laure Sauvage. L'usage de pictogrammes (notamment dans les onglets de navigation) vaut souvent mieux qu'un texte. Mais ces images doivent elles aussi être lisibles, à la fois en termes de taille et d'interprétation. "Sur mobile, il n'existe pas par défaut d'équivalent des info-bulles sur ordinateur", rappelle l'ergonome. 

 

La clarté doit enfin se traduire par une information permanente de l'utilisateur sur l'état de l'application. Les temps de chargement pouvant être longs sur mobile, l'usage de jauges ou de pictogrammes animés (sabliers, etc.) accompagnés de texte est indispensable pour faire comprendre à l'utilisateur que l'application n'est pas bloquée mais travaille pour lui. "D'une manière générale, l'utilisateur doit toujours savoir ce qu'il se passe dans le système et obtenir un feedback approprié à chacune de ses actions", prévient Laure Sauvage. 

Telecoms 2.0 / Application iPhone