Le passage à l'acte relève surtout d'un choix par défaut

L'achat sur mobile serait avant tout un choix par défaut. Manque d'accès à Internet ou contrainte de temps sont les principales raisons du passage à l'acte. Seuls 14% expliquent que le site ou l'application était plus simple d'utilisation et à peine 6% citent une relance sur mobile. Preuve que les annonceurs ont encore des progrès à faire.
©  CCM Benchmark