Pourquoi la publicité sur mobile ne décolle pas (encore) Un outil de fidélisation plus que de conquête client ?

"Et si, au fond, le mobile était plus un outil de fidélisation qu'un moyen de toucher une nouvelle clientèle ?", s'interroge Renaud Menerat. Voyages-SNCF.com confiait ainsi récemment que sur 10 billets vendus via le mobile, seuls 2 l'étaient à de nouveaux consommateurs. Se lancer dans des campagnes mobile complexes à mettre en place n'est dès lors pas si rentable, alors que des solutions d'auto-promotions existent déjà. "Les marques préfèrent souvent promouvoir leur actualité mobile via les canaux dont elles disposent déjà, leur site Web fixe et leurs bases de données clients", a ainsi pu constater Renaud Menerat.

 

Une opportunité unique d'enrichir la relation avec son client

Si en matière d'acquisition client, l'incrémentalité du mobile est très relative, ce dernier devient, en revanche, très efficace dès qu'il s'agit de travailler la relation client. "C'est un outil relationnel formidable grâce auquel on peut rapprocher la marque de ses consommateurs via le monde des applications et les notifications push, les alertes SMS ou les e-mails mobiles", admet ainsi Martin Jaglin. Les annonceurs peuvent en effet tirer parti d'un outil qui est considéré comme un objet très personnel et auquel on prête, à ce titre, une grande attention. A condition toutefois de trouver un juste équilibre dans sa communication, afin d'éviter qu'une prise de contact non sollicitée soit jugée trop intrusive.

Publicité mobile