Facebook précise ses ambitions sur mobile


Le réseau social entretient le mystère autour d'un éventuel téléphone mobile utilisant ses fonctions. Il entend cependant passer à la vitesse supérieure sur mobile.

Téléphone ou pas téléphone ? Depuis quelques jours, les rumeurs prêtant à Facebook le projet de bâtir son propre smartphone s'amplifient. Lancée par "Techcrunch", l'information a été confirmée par d'autres sites américains, parmi lesquels "Silicon Alley Insider" et "Cnet" : le réseau social aurait fait le tour des constructeurs pour construire un téléphone, dont l'OS de Google, Android, servirait de base.

Interrogé par "Techcrunch", le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg entretient le mystère. S'il reconnaît que ses équipes discutent à la fois avec les opérateurs, les constructeurs et les concepteurs d'OS, il affirme que le réseau social ne cherche ni à concevoir son propre système d'exploitation, ni son propre smartphone, comme s'y est essayé Google avec le Nexus One. Bien qu'il rajoute : "Qui sait ? Peut-être que dans 10 ans nous construirons notre propre système d'exploitation."

Il explique cependant vouloir pousser plus loin qu'une simple application mobile l'intégration de Facebook sur les smartphones. A l'image de ce que le réseau social a déjà fait avec le fabricant britanniques de mobiles INQ en proposant des fonctions intégrées de mises à jour de status sur Facebook ou d'intégration d'images de contacts Facebook dans le répertoire du téléphone. Selon "Bloomberg", le "Facebook phone" pourrait d'ailleurs être fabriqué par INQ, à partir d'Android et commercialisé en Europe au printemps 2011 avant d'être lancé aux Etats-Unis.

Facebook / Systèmes d'exploitation