Pourquoi Viadeo précipite son introduction en bourse

Viadeo précipite son introduction en bourse Le réseau social doit se refinancer rapidement car il brûle près de 1,4 million d'euros par mois et a dû effectuer une émission obligataire en début d'année.

Viadeo s'introduira sur Euronext Paris le 5 juillet prochain. Après avoir validé son document de base le 27 mai dernier, dans lequel il expliquait vouloir s'introduire d'ici le début de l'année prochaine, le calendrier s'accélère. Il faut dire que les finances de Viadeo ne sont pas au beau fixe. Après avoir levé 24 millions d'euros en avril 2012 , ses comptes étaient presque à sec en début d'année. En 2013, la société a consommé près de 13,6 millions d'euros de trésorerie. En début d'année, il ne lui restait donc plus que 4,6 millions. Au rythme de 1,4 million de cash dépensé par mois en 2014, il lui faut alors trouver du cash au plus vite. La société a émis 5,6 millions d'euros d'obligations convertibles en janvier et février dernier. Mais cette opération n'est pas suffisante. Au 31 mars, sa trésorerie n'est plus que de 6 millions d'euros. De quoi tenir jusqu'en septembre...  Il lui faut donc trouver une façon de se refinancer massivement. Et après avoir fait appel aux fonds de private equity, français et étrangers et au FSI par le passé, la prochaine étape passe par Euronext (lire l'article : Viadeo : ces chiffres qui peuvent inquiéter les investisseurs, du 28/05/14).

trésorerie
Flux de trésorerie simplifiés de Viadeo © Viadeo

On sait depuis une note d'opération de l'AMF publiée mercredi matin combien le réseau social professionnel compte lever : 35 millions, dont 2,4 millions pour la cession d'actions existantes. L'opération pourrait monter à un maximum de 46,3 millions d'euros en cas d'extension et de surallocation. La valorisation de la société dans le cadre de l'opération se situerait autour de 200 millions d'euros (à peu près la valorisation de Viadeo lors de l'entrée du FSI à son capital, selon nos informations), c'est donc près de 18% de son capital qui sera placé.

On en sait aussi plus sur comment Viadeo compte utiliser cette somme. 70% des fruits de l'opération serviront à renforcer sa force commerciale en France et en Chine par le biais d'acquisitions (notamment en Chine). 30% de ce montant sera investi en technologie.

Les fondateurs, Thierry Lunaty et Dan Serfaty, ainsi que sa femme, sont tenus de conserver 100% de leurs actions durant 180 jours, puis 90% durant 180 jours supplémentaires.

calendrier
Calendrier prévisionnel de l'opération © Viadeo

Viadeo / Introduction en Bourse