La stratégie du responsable RH de Google pour gérer une armée de génies de la technologie

Le management chez Google est très différent de celui d'autres entreprises. Voici, selon Laszlo Bock, le responsable RH de Google, les critères pour être un bon manager.

Google a toujours eu une conception particulière du management. En 2002, Larry Page et Sergey Brin ont transformé et réorganisé l'entreprise de façon "horizontale", supprimant les responsables ingénieurs. Ce fonctionnement n'a duré que quelques mois, car Page ne pouvait pas répondre à toutes les requêtes d'aide à la prise de décision ou d'évolution de carrière.

Puis, en 2009, Google a lancé le projet Oxygen, une investigation pour déterminer l'utilité des managers. La conclusion ? Ils sont effectivement utiles. Mais leurs rôles ne sont pas les mêmes que dans les autres entreprises. Laszlo Bock, responsable RH de Google, a déclaré à Max Nisen de Quartz en début d'année que la définition du management chez Google était très particulière.

Selon lui, dans la plupart des entreprises, quand une personne devient manager, c'est parce qu'elle dispose de plus de compétences que les autres et est capable de composer avec les jeux de pouvoir au travail. "Tout ce que cette personne vit lui apprend qu'elle doit être convaincante, droite, et qu'elle doit prendre toutes les décisions nécessaires," explique Bock.

Puis vous arrivez chez Google. Toute votre équipe est aussi intelligente que vous. Voire plus. "L'idée dans ce cas ce n'est pas de prendre une décision en tant que leader," explique Bock, "c'est de trouver comment tirer le meilleur de l'équipe."

Cette prise de conscience constitue un bouleversement important pour beaucoup de personnes.

"Vous vous rendez compte que les leviers dont vous disposiez dans une autre entreprise n'ont pas d'effet chez Google, et que vous avez beaucoup moins de contrôle et de pouvoir. Vous ne décidez pas qui embaucher ou quelle prime va recevoir tel employé. Vous ne décidez pas qui aura une promotion."

Bock déclare que quand vous devenez manager chez Google, vous devez intégrer deux éléments : premièrement "vous êtes entourés de gens incroyables" et deuxièmement "vous ne disposez d'aucun des leviers traditionnels pour faire appliquer quelque chose."

L'objectif d'un manager chez Google c'est de trouver comment tirer le meilleur de l'équipe

A cause de ces deux aspects, le travail de manager chez Google ressemble beaucoup plus à celui d'un chanteur accompagné au piano plutôt qu'à celui d'un sergent instructeur avec une recrue.

"Vous êtes obligé de trouver comment créer de la valeur sans utiliser le pouvoir. Vous y parvenez en influençant, en donnant aux gens d'une part des opportunités d'apprendre et d'autre part plus de libertés."

Aujourd'hui, Google recueille les avis sur les managers en utilisant son "Upward Feedback Survey", questionnaire que les employés utilisent pour rapporter anonymement ce qu'ils pensent de leur supérieur.

Voici les critères pour être un bon manager :

  • Faire des commentaires utiles qui aident les employés à améliorer leurs performances.
  • Eviter la micro gestion : ne pas s'impliquer dans des détails qui devraient être gérés à d'autres niveaux.
  • Faire preuve de considération envers les employés.
  • Maintenir son équipe concentrée sur les résultats prioritaires.
  • Partager régulièrement avec son équipe les informations pertinentes venant de son propre supérieur et de la direction.
  • Avoir des discussions constructives à propos de l'évolution de carrière de chaque membre de son équipe au moins une fois tous les 6 mois.
  • Communiquer des objectifs clairs à son équipe.
  • Disposer de l'expertise technique requise pour gérer efficacement son équipe.
  • Les employés vous recommanderaient à leurs collègues.

Acquérez toutes ces compétences et vous serez un excellent manager chez Google affirme Bock.

 

Article de Drake Baer. Traduction par Manon Franconville, JDN.

Voir l'article original : This Google exec has the perfect strategy for managing an army of tech geniuses

Google