Facebook lance un nouveau concurrent de Yelp

Cantonné à l'ordinateur fixe, le service permettra aux utilisateurs d'accéder aux avis relatifs aux services et entreprises proches de chez eux.

Facebook vient de lancer discrètement une fonctionnalité basée Facebook Professional Services qui va permettre aux utilisateurs d'accéder aux commentaires et avis relatifs aux entreprises proches de chez eux, révèle Search Engine Land. Un clic sur une des catégories business de Facebook (plombiers, pâtissiers, lieux historiques…)  permettra d'accéder à une liste des entreprises locales les mieux notées avec des liens vers leurs pages de profil.

Un service comparable donc à celui popularisé par Yelp et qui risque donc de lui faire du tort tant Facebook est devenu aujourd'hui un moyen d'interaction privilégié pour les petites et moyennes entreprises. Search Engine Land estime à 50 millions le nombre d'entreprises qui font aujourd'hui l'objet d'avis dans le monde. Petite surprise toutefois : le service est pour l'instant uniquement proposé sur ordinateur fixe.

Facebook n'en est encore qu'aux tous débuts de la phase de test, a révélé un porte-parole de la société à Mashable, expliquant que le service s'inscrit dans la continuité de tous ceux qui sont proposés sur Facebook, "permettant aux utilisateurs de trouver plus facilement les pages relatives aux services qui les intéressent". Celles-ci seront donc trier selon le nombre d'étoiles obtenues mais pas que. Intelligence de l'algorithme Facebook oblige, seront également mises en avant celles avec lesquelles vous avez eu le plus d'interaction.

A priori pas de business model de prévu, l'intérêt d'un tel service étant avant tout celui de l'utilisateur. Mais rien n'empêcherait Facebook d'imaginer une section "liens sponsorisés" comme sur Google et sur Yelp. Autre alternative : intégrer le service à "Facebook Places", réseau social local de la plateforme qui permet aux utilisateurs d'explorer des zones géographiques via "les yeux" de leurs amis ou d'étrangers. 

Facebook / Algorithme