Les revenus de Nest ne contentent pas Google

Nest a enregistré 340 millions de dollars de ventes en 2015, en deçà des attentes de Google. L'avenir du spécialiste de l'IoT dépend pourtant du financement de sa maison-mère.

Nest a enregistré 340 millions de dollars de ventes en 2015, selon Re/code. Bien en deçà des prévisions de Google lors du rachat du spécialiste des objets connectés en 2014 pour 3,2 milliards de dollars. Le géant avait en effet prévu que Nest engrangerait 300 millions de dollars de vente... mais sans compter les résultats de Dropcam, racheté pour 555 millions de dollars par Nest six mois après son acquisition. Des résultats qui pourraient mettre en péril l'avenir du spécialiste de l'IoT.

Lors du rachat, le CEO Tony Fadell, ancien directeur chez Apple, avait en effet négocié un budget pour trois ans en échange de clauses obligeant l'équipe dirigeante à ne pas quitter le navire pendant cette période. Si Alphabet/Google refuse de continuer à financer Nest, le budget sera coupé à la fin de l'année 2016, selon Re/code -qui estime le financement à 500 millions de dollars annuels.

Les clauses empêchant les dirigeants de vendre leurs parts et de quitter Nest devraient arriver à expiration cette année, affirme le site américain, et plusieurs d'entre eux pourraient en profiter pour quitter une société dans la tourmente.

Nest vend trois produits : son thermostat, son détecteur de fumée Protect et Nest Cam, la caméra de surveillance pour la maison née de Dropcam. Selon Re/code, les ventes de la caméra ont dépassé celles des deux produits historiques de Nest, mais ont commencé à ralentir l'année dernière, après avoir subi leur changement de marque.

ET AUSSI

 

Google / IoT