Dossier Nouvelles extensions : qui a demandé quoi

A partir de mi-2013, les 22 extensions Web génériques vont s'enrichir de nouvelles extensions. Après un long et laborieux processus, 1930 demandes de créations ont été envoyées à l'Icann qui les a rendues publiques mercredi. Parmi ces demandes, 66 concernent des lieux géographiques (.Paris, .Corsica...) et 116 ne sont pas en caractère latin (le plus souvent en chinois ou japonais).

 

répartition géographique des demandes de création d'extensions
Répartition géographique des demandes de création d'extensions © Icann - JDN

Ces 1930 projets d'extensions proviennent de 60 pays. Les Etats-Unis sont à l'origine de près d'une demande sur deux. Certaines de ces extensions sont particulèrement recherchées : 751 projets se disputent en effet 230 extensions (voir notre page des extensions les plus demandées).

 

L'appel à candidatures est un véritable succès pour l'Icann, qui facture 185 000 dollars la création de l'extension, plus 25 000 dollars de taxe par an. Les premières extensions devraient arriver sur le Web mi-2013. Mais pas toutes. En effet, l'Icann ne peut gérer que 1 000 dossiers par an. Pour ceux qui voudraient créer leur nouvelle extension, l'Icann devrait organiser un nouvel appel à candidature. Peut-être dans trois ans...

ICANN