Frédéric Pie (Vodeo) : "Il faut changer la chronologie des médias et ouvrir les catalogues"

Le fondateur de Vodeo revient sur sa volonté d'adosser son service de VoD documentaire à un groupe média et évoque l'avenir de ce marché au moment où le piratage de films donne des sueurs froides à l'industrie.

Où en est Vodeo ?

Nous cherchons à boucler un 9ème tour de table. A cette occasion, les fondateurs et moi (Frédéric Pie détient 19 % du capital), avons décidé de rechercher à adosser la société à un grand groupe média. Plusieurs sont intéressés pour reprendre tout ou partie du capital. L'idée est d'adosser Vodeo à une société capable d'investir dans le marketing, afin de pouvoir faire face à des acteurs comme Canal ++ pour toucher le grand public. Mais notre actionnaire de référence, le britannique Arts Alliance Media, nous soutient toujours. Bien qu'il ne fasse plus de la VoD un axe de développement stratégique, il souscrira à cette nouvelle augmentation de capital.

 

Comment jugez-vous le développement de la VoD

Il est évident que le marché de la VoD est plus petit que ce que les spécialistes ne prévoyaient. Il est même décevant. C'est pour cette raison que nous avons développés une activité de Web agency qui propose la création de plates-formes de VoD pour des ayants droit qui disposent de catalogues, comme le groupe Warner. Nous devrions donc atteindre la rentabilité avec un an de retard sur nos prévisions, probablement fin 2009. Les résultats de notre présence sur IPTV et notamment sur Free depuis mars 2007 sont très positifs puisque cela génère 45 % de notre chiffre d'affaires, qui a été de 1,1 million d'euros sur les 12 derniers mois. Nous sommes par ailleurs présents dans les offres TV d'Alice et de Neuf et nous discutons avec Orange et Numericable pour intégrer leurs offres. J'espère que ce sera fait dans les 6 mois.

 

De quoi a besoin le marché pour prendre son envol ?

Je suis un fervent partisan de l'ouverture des catalogues. L'offre de VoD en France atteint péniblement 2 800 films alors que 65 000 ont été édités en DVD. En outre, il n'est pas confortable de regarder un film sur son PC, c'est pour cela que la VoD décollera vraiment grâce à l'IPTV. Mais pour cela, il faudrait changer la chronologie des médias pour que les nouveautés puissent être diffusées plus tôt sur Internet. Il y a une véritable demande de la part des internautes, la preuve est que la majeure partie des films téléchargés illégalement sont des nouveautés. Il faut que les ayants droit ne se crispent pas sur la situation actuelle et dynamisent le marché.

Media / VOD