Musique : Apple maintient-il des prix élevés sur iTunes ?

Les griefs du département américain de la Justice (DoJ) à l'encontre d'Apple pour ses pratiques commerciales dans la musique se précisent. Selon Reuters, le DoJ, qui prépare une enquête préliminaire sur Apple, reprocherait notamment à l'éditeur d'iTunes d'imposer aux labels et maisons de disques sa propre grille tarifaire pour la vente d'albums en ligne.

Apple aurait en effet depuis longtemps en ligne de mire le programme promotionnel "Amazon's Daily Deal" lancé par son principal concurrent, Amazon, en juin 2008. Ce programme propose chaque jour le téléchargement d'un album à un prix compris en 3,99 et 5,99 dollars, contre 9,99 dollars habituellement sur Amazon, comme sur iTunes.

Apple n'aurait notamment pas supporté qu'Amazon parvienne à négocier dans ce programme la vente de plusieurs albums avant leur sortie dans le commerce. L'éditeur d'iTunes s'en serait ouvertement plaint aux labels et aux majors. Selon Reuters, le ministère américain de la justice estimerait que toute tentative de la part d'Apple de décourager les labels de participer au programme d'Amazon reviendrait à abuser de sa position de leader pour fixer ses propres prix sur la vente d'albums.

Juridique / Apple