ComScore rachète son concurrent sud-américain Certifica


Le groupe américain met la main sur l'outil de mesure d'audience de référence en Amérique du Sud. Le continent représente une marge de progression considérable pour le Web.

ComScore se renforce en Amérique latine. L'entreprise américaine spécialisée dans la mesure d'audience a annoncé jeudi 29 octobre l'acquisition de son concurrent chilien Certifica. Alejandro Fosk, fondateur et PDG de Certifica, devient vice-président de ComScore en charge de l'Amérique latine. Le montant de l'opération n'a pas été révélé. ComScore indique que cette opération n'aura pas d'impact sur ses résultats 2009.

Créée en 2000 au Chili, Certifica opère sur l'ensemble du continent sud-américain. L'entreprise dispose notamment de bureaux au Mexique, au Brésil, en Argentine, en Colombie ainsi qu'au Pérou. Elle est considérée dans ces pays comme l'institut de mesure d'audience de référence, notamment par l'Internet Advertising Bureau (IAB).

Via cette opération, ComScore se renforce sur un continent stratégique. Si le taux de pénétration d'Internet y reste relativement bas par rapport à l'Europe ou aux Etats-Unis, l'Amérique latine représente 9 % de la population mondiale. Plus de la moitié de la population sud-américaine est par ailleurs âgée de moins de 25 ans. Le potentiel de développement de l'Internet y est donc considérable.

L'arrivée de ComScore en Amérique latine devrait également permettre un développement des activités économiques liées au Web, et notamment à la publicité en ligne, dont la progression repose sur une mesure unifiée des audiences et des comportements des internautes. L'ensemble des sites audités par Certifica aura la possibilité d'intégrer, dès 2010, le panel de Comscore : Media Metrix 360.

Comscore