Google voudrait revendre sa surproduction d'électricité

Google, qui consomme énormément d'électricité pour faire tourner ses data centers, a créé le mois dernier une filiale nommée Google Energy et a candidaté auprès de la Federal Energy Regulatory Commission (FERC) pour obtenir la permission d'acheter et de vendre de l'électricité. Google a précisé qu'il n'avait pas spécialement l'intention de devenir un distributeur d'électricité et que son objectif premier était de gagner en flexibilité pour pouvoir développer son approvisionnement en énergies renouvelables.

Depuis des années, Google a investi dans des projets d'énergies renouvelables au travers de ses branches philanthropiques ou de capital-risque. Si sa candidature est acceptée par la FERC, le groupe pourra vendre tous les surplus d'électricité résultant de ces initiatives.

Google / Datacenter