Le fonds JVP va se développer en Europe avec Agnès Touraine

Créé en 1994, le fonds israélien de capital risque JVP cherche à se développer en Europe. Echaudé par la crise aux Etats-Unis, JVP, qui dispose d'un portefeuille de près de 800 millions de dollars a ainsi embauché il y a quelques mois Agnès Touraine afin de mener sa stratégie d'investissement dans les start-up Web européennes, explique "Les Echos". Ex-PDG de Vivendi Publishing et de Vivendi Games, Agnès Touraine a quitté le groupe français en 2003 pour créer sa société de conseil en management, Act III. Elle fut entre autre présidente du conseil de surveillance du journal Libération en 2008 et 2009, et cumule les postes dans des conseils d'administration (Cable & Wireless, Neopost, IFA...).

Capital risque / Conseil de surveillance