Google se lance dans la recherche musicale aux Etats-Unis


Google ouvre son service de recherche musicale, OneBox, en partenariat avec Lala.com et iLike de MySpace. Les utilisateurs pourront trouver, écouter des extraits et acheter des chansons.

Google a commencé le 28 octobre à déployer aux Etats-Unis son service de recherche musicale. OneBox - c'est son nom - permet aux utilisateurs de trouver une chanson en entrant son titre, l'album, l'artiste ou juste une phrase ou deux des paroles. Le moteur propose dans une fenêtre pop-up des extraits de 30 secondes - voire l'écoute de la chanson en entier - fournis par iLike et Lala, qui y affichent des liens pour acheter les titres. Google ne touche pas de commission sur les ventes réalisées à travers OneBox.

Google s'est aussi associé à Pandora, iMeem et Rhapsody afin d'incorporer des liens vers ces sites musicaux, dans l'idée d'aider les consommateurs à découvrir de la musique liée aux requêtes qu'ils effectuent sur le moteur. Le géant de la recherche a indiqué qu'il ne travaillait directement avec aucune maison de disques mais disposait du soutien de l'industrie musicale. Du côté de sa plateforme vidéo Youtube, en revanche, Google a conclu un partenariat avec Universal Music et Sony Music autour de la création de Vevo, service de clips musicaux qui devrait voir le jour en décembre.

La semaine dernière, Facebook a lui aussi étendu son offre musicale via un partenariat avec Lala pour intégrer le service à sa boutique. Lala permet à ses utilisateurs d'écouter en streaming ses 8,5 millions de chansons une fois gratuitement, puis fait payer 10 cents par chanson pour l'écouter de façon illimitée, et propose également des MP3 à partir de 89 cents. Lala prévoit de sortir prochainement une application iPhone.

Etats-Unis / Google