Le gouvernement italien veut contrôler la vidéo sur le Web


Les sites Web vidéo seront bientôt assujettis aux mêmes obligations ques les chaînes de télévision en Italie. L'opposition dénonce un conflit d'intérêt.

Il faudra désormais obtenir une autorisation du ministère de la Communication pour diffuser des vidéos sur son site Web en Italie. Concrètement, un site comme Youtube sera ainsi soumis aux mêmes obligations que la RAI.

Selon le secrétaire en charge des Communication, Paolo Romani, il s'agit pour l'Italie de se conformer à la directive européenne 2007/65/CE. Cependant, seule l'Italie a donné cette interprétation au texte européen censé dépoussiérer la directive Télévision sans frontières de 1989.

Cette mesure fixée par décret par le gouvernement Berlusconi a provoqué un scandale dans l'opposition qui accuse Silvio Berlusconi de mélanger ses intérêts personnels avec l'intérêt public. Le premier ministre italien est accusé de vouloir protéger son groupe Mediaset de l'arrivée de nouveaux concurrents venant de la Toile. Mediaset réclame par ailleurs 500 millions d'euros à Youtube pour violation de droits d'auteur. Le décret doit encore être validé par le Conseil d'Etat.

Droits d'auteur