L'Europe est leader mondial du haut débit, selon Bruxelles


80 % des internautes européens se connectent en haut débit, indique une étude de la Commission. Mais des obstacles subsistent au développement de l'économie numérique sur le continent.

Les technologies de l'information et de la communication jouent un rôle essentiel dans le développement de l'économie européenne, en particulier pour la sortir de la crise, estime la Commission dans son rapport sur la compétitivité numérique de l'Europe. L'instance se réjouit donc de l'essor d'Internet, auquel 56 % des Européens se connectaient au moins une fois par semaine en 2008, contre 43 % en 2005. De plus, 80 % d'entre eux le faisaient en haut débit, contre seulement un tiers en 2004. Selon ce rapport, l'Europe peut donc revendiquer la place de "numéro un mondial de l'Internet à haut débit". La France fait partie des trois pays où l'usage régulier a le plus progressé depuis 2005, derrière l'Irlande et la République tchèque.

Par ailleurs, la Commission note que les jeunes utilisent davantage Internet que le reste de la population. 66 % des 16-24 ans se connectent tous les jours, contre 43 % pour l'ensemble des Européens. Mais un tiers des jeunes ne serait pas prêt à payer pour consulter ou télécharger des contenus en ligne, une opinion deux fois plus répandue chez eux que dans l'ensemble de la population.

L'étude note enfin d'autres obstacles au développement de l'économie numérique. Ainsi, 40 % de la population européenne ne dispose pas de connexion à domicile et un tiers n'a jamais utilisé Internet en 2008 (40 % en 2007). Par ailleurs, le marché unique européen en ligne - l'un des objectifs de la Commission - n'est pas encore une réalité. Seuls 7 % des consommateurs européens ont par exemple déjà acheté sur un site basé dans un autre pays de l'UE.

Europe