Le marché des jeux récréatifs a pesé 270 millions en 2009


Les internautes français ont dépensé l'année dernière 270 millions d'euros dans les "casual games", ces petits jeux récréatifs et souvent chronophages. Le marché se déporte sur les réseaux sociaux.

2,2 millions de français, soit 6,6% de la population totale d'internautes, ont dépensé 270 millions d'euros en 2009 pour jouer à des "casual games", selon l'Etude Nationale des Jeux Vidéo conduite par TNS et Gamesindustry.com. C'est deux fois moins qu'en Allemagne (540 millions) et 15% de moins qu'au Royaume-Uni (320 millions).

Au contraire des secteurs de la presse et la musique en ligne, celui des jeux en ligne a trouvé comment monétiser ses services en plus des ressources publicitaires. En effet, 19% des 11,5 millions de français qui jouent sur des portails de jeux en ligne souscrivent à des services payants. Un joueur payant français a ainsi déboursé en moyenne 123 euros dans l'année (10,25 euros par mois) pour s'adonner à des jeux récréatifs sur les Web. Concrètement, 55% des dépenses sont effectués par le biais d'achats de crédits en ligne, pour bénéficier de services premium, gagner des lots, ou pouvoir jouer à des jeux uniques.

Mais le marché évolue. Pour 11% des joueurs occasionnels français, les réseaux sociaux sont leur première destination pour les jeux. Une tendance qui s'affirme encore plus aux Etats-Unis où ils sont 24%. Par ailleurs, le marché des jeux sur mobile devient à son tour grand public et a atteint 115 millions d'euros l'année dernière.

Jeux