Le fabricant du lapin Nabaztag cherche un repreneur

Violet, le fabricant du lapin communicant Nabaztag est officiellement à la recherche d'un repreneur pour continuer ses activités, depuis sa mise en redressement judiciaire, prononcée à la fin du mois de juin. Les offres sont à adresser avant le 4 septembre prochain. Faute de repreneur, Violet pourrait être placé en liquidation judiciaire. La société, co-fondée en 2003 par Rafi Haladjian et Olivier Mével, a connu son plus grand succès en 2005 avec le Nabaztag. Ce lapin préfigurant l'ère de l'Internet des objets n'a pourtant pas permis à l'entreprise d'assurer une croissance de ses revenus : après un chiffre d'affaires de 3,17 millions d'euros en 2007, les revenus de Violet ont chuté à 2,2 millions d'euros en 2008.

Redressement judiciaire / Liquidation judiciaire