Vers une loi américaine anti-phishing et spyware

La Chambre des représentants américaine a voté ce mardi une loi pour lutter contre les spyware et le phishing. L'obtention ou la transmission d'informations privées sur un ordinateur, dans l'intention de nuire à son utilisateur est désormais passible de deux ans de prison. La peine est portée à cinq ans si l'accès à un ordinateur sans permission sert à commettre un crime fédéral. Par ailleurs, cette loi alloue 10 millions de dollars sur quatre ans au ministère de la justice pour lutter contre les escroqueries de phishing. Cette loi doit désormais être approuvée par le Sénat.  

Etats-Unis / Spyware