Pages Jaunes limite la baisse de ses revenus grâce au Web


La progression des activités Internet de Pages Jaunes permet d'atténuer la baisse du chiffre d'affaires du groupe en tant qu'acteur de l'Internet.

Le groupe Pages Jaunes a publié vendredi 30 octobre un chiffre d'affaires trimestriel 305,3 millions d'euros, en repli de 5,8 % par rapport à la même période en 2008. Sur l'ensemble des neufs premiers mois de l'année 2009, le groupe a enregistré un chiffre d'affaires global de 867 millions d'euros, en baisse de 0,9 %. Les revenus issus des activités Internet présentent une hausse significative de 8,4 %, à 371,7 millions d'euros. Internet génère donc 42,9 % du chiffre d'affaires du groupe sur les neufs premiers mois de l'année, contre 39,2 % sur la même période en 2008.

Un axe de développement soutenu par l'arrivée récente de Jean-Pierre Rémy au poste de directeur général du groupe, ancien fondateur de l'agence de voyage en ligne BtoB Egencia (groupe Expedia depuis 2004) et de Julien Billot au poste de directeur général adjoint en charge des activités Internet, un ancien de Lagardère Active. 

Les revenus tirés des sites (notamment PagesJaunes.fr et Annoncesjaunes.fr) augmentent de 9,5 % à 344,2 millions d'euros, pendant que les revenus des annuaires imprimés perdent 5,4 % à 432,8 millions d'euros. Enfin, le service de renseignement téléphonique, 118 008, enregistre une hausse de 11,9 % de son chiffre d'affaires, à 29,8 millions d'euros. Etant donnée la conjoncture économique, le groupe maintient ses prévisions pour l'année 2009, à savoir une baisse de 2 à 5 % de son chiffre d'affaires global.

Pages jaunes