Neutralité du net : NKM prête à accorder des accès prioritaires

La secrétaire d'Etat à l'Economie numérique a affirmé que dans certains cas très précis, des contenus ou services "très spécifiques" pourraient bénéficier d'un accès prioritaire sur Internet. Nathalie Kosciusko-Morizet souhaite toutefois que le principe de l'égalité d'accès sur le réseau ne soit pas remis en cause . "Je pense par exemple à la téléchirurgie, et il n'est pas dit que de tels actes doivent forcément transiter par l'internet public", a-t-elle précisé, en marge d'une conférence organisée par "Les Echos".

Confrontés à des risques de saturation de leurs réseaux, les opérateurs réclament la permission de segmenter leurs offres en faisant payer plus cher les débits plus rapides. Les éditeurs de contenus veulent pour leur part conserver un accès égal à tous les utilisateurs, quel que soit le niveau de bande-passante utilisé, et défendent donc la neutralité des réseaux. Nathalie Kosciusko-Morizet présentera le 18 juin prochain la synthèse de la consultation publique lancée sur cette question en avril dernier.

Nathalie Kosciusko-Morizet