Google s'inspire de Facebook pour le contrer sur le marché pub mobile

Le géant lance son propre "Custom audience" et muscle son offre de promotion d'applications mobiles.

Comme pressenti depuis la mi-mai, Google a bel et bien lancé sa fonctionnalité qui permet aux annonceurs de croiser les adresses mails de leur base de donnée clients avec celles des utilisateurs connectés depuis leurs compte Google, pour les toucher plus facilement au sein de l'univers Google (moteur de recherche, YouTube et Gmail). Une fonctionnalité bien évidemment très inspirée du "Custom Audience" auquel elle emprunte jusqu'à une partie de son nom. Google l'a en effet labellisée "Customer Match". Le géant avait d'ailleurs préparé le terrain à ce nouveau produit publicitaire, incitant fortement ses utilisateurs, depuis quelques mois, à préciser leur numéro de téléphone et adresse e-mail de secours. Un moyen de leur donner une solution de "back-up" et de se construire un petit pécule de data indispensable pour améliorer le reach de "Customer Match".

Décidément très inspiré par son rival (nous vous disions d'ailleurs qu'en 2014, Google allait faire du Facebook pour rebondir), Google a également annoncé l'extension de son "Universal Apps Campaign" à tout le réseau AdWords. De quoi permettre aux annonceurs de promouvoir leurs applications via Google Search, Google Play, YouTube et Google Display Network, depuis une seule plateforme unifiée. L'enjeu est de taille alors qu'eMarketer estime que les dépenses en publicité qui font la promotion d'applications vont augmenter de 80% aux Etats-Unis cette année, pour atteindre près de 3 milliards de dollars. "En quelques étapes, tous les développeurs d’applications peuvent désormais promouvoir leurs applications avec un reach sans précédent". Pas sûr que Facebook acquiesce à une telle affirmation. 

Google / Facebook