La Redoute internalise ses achats programmatiques et ouvre sa data

La Redoute internalise ses achats programmatiques et ouvre sa data L'e-commerçant s'associe avec ZeBestOf et proposera aux annonceurs, à partir de fin mars, d'utiliser ses données dans le cadre de leurs campagnes d'achat média.

Après Air France et Pernod Ricard, c'est au tour d'un autre annonceur français majeur, La Redoute, d'annoncer sa décision d'internaliser l'achat programmatique. L'e-commerçant s'associe pour cela à ZeBestOf, la plateforme programmatique propriétaire du groupe Figaro-CCM Benchmark (éditeur du JDN), qui met à sa disposition sa technologie full-stack de DSP, bidder personnalisable et DMP.

 "Internaliser le sujet nous permet de mieux comprendre et opérer nos campagnes diffusées en programmatique, en prenant à notre compte le trading", justifie Anthony Lecouf, responsable média et régie chez La Redoute. Le pôle trading de l'e-commerçant se concentrera sur les campagnes de type "brandformance", qui jouent aussi bien sur du branding que de l'acquisition. Il continuera à travailler avec ses partenaires historiques sur des pratiques plus spécifiques comme le retargeting.

La Redoute ne se contentera pas de gérer son achat média programmatique. Mediacible, le département régie du groupe rebaptisé pour l'occasion "La Redoute Media", proposera également aux annonceurs de gérer leurs campagnes d'achat média. "Nous leur proposons d'utiliser notre data au sein de la DSP qui nous opérons nous mêmes, en managed-services, pour faire du ciblage programmatique", explique Anthony Lecouf.

L'annonceur peut envoyer les clics vers son propre site ou son espace vendeur au sein de La Redoute

Une offre qui fait écho à celle lancée par Amazon Media Group. A une différence près : l'annonceur peut envoyer les clics vers son propre site ou son espace vendeur au sein de La Redoute. Amazon ne réserve lui son offre qu'aux annonceurs qui passent par sa plateforme pour vendre leurs produits. La Redoute s'autorise toutefois à refuser de travailler avec certaines marques, "si on juge que l'activité est trop proche de la nôtre".

Avec plus de 10 millions de clients, dont 90% d'acheteurs Web, La Redoute espère séduire les annonceurs avec cette offre qu'il lance officiellement fin mars. "Nous avons un potentiel de couverture de 98% de l'Internet français", argue Anthony Lecouf. Nos clients pourront venir piocher dans notre data pour faire du ciblage socio-démo et comportemental (selon la navigation de l'utilisateur et ses affinités de consommation). "Ils pourront aussi croiser leur base de données CRM pour recibler leurs clients, mais aussi trouver leurs jumeaux statistiques, selon le principe du look-alike", précise Anthony Lecouf.

Pour les aider dans la tâche, une équipe de six personnes a été mise sur pied. "Des data scientists, account managers et traders médias qui sont eux-mêmes accompagnés par les équipes de ZeBestOf pour gérer la solution publicitaire."

Et aussi :

La Redoute / Programmatique