L'e-pub devrait croître de 14% en 2009 malgré la crise

Les investissements publicitaires sur Internet des grandes marques devraient progresser de 14 % en 2009, selon la dernière édition de l'étude "Publicité et marketing sur Internet", réalisée par Benchmark Group (éditeur du Journal du Net) auprès de 42 grandes marques issues du top 1 000 des annonceurs en France. Cette croissance se fera au détriment des supports traditionnels (presse, radio, marketing direct papier), à l'exception de la télévision.

En moyenne, Internet devrait alors peser 14 % du total des dépenses publicitaires totales des grandes marques contre 12 % en 2008 et 9 % en 2007. L'achat d'espace en ligne restera le plus gros poste de dépense de l'e-pub, représentant un peu plus de la moitié du budget digital total des annonceurs. L'achat de mots-clés représentera quant à lui un peu plus du quart du bugdet global, suivi par l'affiliation (9 %) et l'e-mailing (7 %).

Cette croissance de la part du Web dans la communication des marques est renforcée par le contexte économique, qui incite les acteurs les plus timides sur ce canal à y renforcer significativement leur présence pour profiter des coûts avantageux et des possibilités très fines de pilotage des campagnes sur Internet.

Affiliation / CANAL +