Internet pèse-t-il seulement 4,5% du secteur de la publicité dans le monde ?

Internet part de marché publicité L'institut Nielsen concède à Internet une part de marché de moins de 5% des investissements, qui tranche avec les estimations d'autres acteurs.

Nielsen vient de publier son baromètre du marché de la publicité au 3e trimestre 2013. Le principal enseignement de cet état des lieux reste que, si les investissements dans la publicité online ne cessent de monter (+32,4% par rapport à l'année précédente), le canal pèse encore peu par rapport au secteur de la pub TV. Ce dernier a capté 57,6% des investissements sur l'année contre 4,5% pour Internet. Ce dernier connait toutefois la plus forte croissance, et de loin, mais reste encore derrière le secteur de la presse quotidienne (18,8%), magazine (9,9%) et radio (5,4%) en termes de parts de marché.

Si le marché publicitaire de la télévision, mass media par excellence, reste sans conteste le numéro 1, les résultats de Nielsen ne manquent pas d'interpeller. Selon un rapport publié par l'IAB fin août, Internet pesait près de 25% des investissements médias en Europe (lire l'article : Internet pèse un quart des dépenses publicitaires en Europe, du 29/08/2013). De même, de nombreuses études publiées par eMarketer ou Kantar Media, s'accordent à dire que le marché du online a dépassé, sinon égalé, celui de la presse (papier et magazine) en termes de parts de marché. 

nielsen
La répartition des investissements pub au 3e trimestre 2013. © Nielsen

CMS / Nielsen