iAd : les premières bannières coûteront cher aux annonceurs

Apple pourrait facturer jusqu'à 10 millions de dollars la présence d'un annonceur sur sa plate-forme publicitaire mobile iAd lors de son lancement. Selon le Wall Street Journal, les annonceurs, généralement habitués à négocier ce genre d'exclusivités entre 100 000 et 200 000 dollars, envisageraient déjà des créations pour le lancement de cette offre publicitaires. Apple prévoit de facturer un penny l'exposition d'un utilisateur d'iPhone ou d'iPad à une bannière publicitaire. L'annonceur déboursera par ailleurs 2 dollars lorsque l'utilisateur cliquera sur cette publicité. 60 % des revenus publicitaires iront à l'éditeur de l'application support de publicité, Apple gardant les 40 % restants.

IPhone / Apple