L'opérateur mobile britannique 3 contre la baisse des tarifs

L'opérateur britannique 3 conteste la décision de l'Ofcom, le régulateur télécom, d'imposer une baisse des terminaisons d'appel de 45 % en quatre ans. Le directeur général du cinquième opérateur mobile du Royaume-Uni, qui appartient au group hong kongais Hutchison, estime dans le Financial Times qu'une telle baisse favoriserait les quatre plus gros opérateurs (Vodafone, O2, Orange et T-Mobile). Quatre ans après son lancement au Royaume-Uni et l'achat d'une licence UMTS, 3 n'est toujours pas rentable.

Juridique