Avec Télésites, Free passe le Web à la télé

Free lance une application pour accéder à des sites depuis la télévision. Une nouvelle innovation du FAI pour détourner ses abonnés du Web et les amener vers ses services TV payants ?

Fournisseur d'accès à Internet, Free semble décidé à détourner ses abonnés du Web. Le FAI permet en effet depuis le 6 mars à ses abonnés de diffuser des sites Web sur la télévision. Ce nouveau service gratuit, baptisé "Télésites", s'inscrit dans l'effort de Free de multiplier les services accessibles depuis le petit écran (pas celui de l'ordinateur), tels que TV Perso, une plate-forme de diffusion et de partage de vidéos lancée l'été dernier (lire TV Perso : l'Armageddon de Free dévoilé, du 29/06/07).

 

Les abonnés haut débit de Free, pour l'instant uniquement ceux équipés de la Freebox HD, peuvent afficher sur ce nouvel écran jusqu'à cinq sites existants. A condition qu'ils soient soit compatibles avec le HTML Freebox et hébergés sur un serveur accessible par le protocole IPv6. L'abonné est invité sur son espace de gestion à choisir une catégorie, à décrire brièvement chaque site, et à entrer son URL. Il peut choisir d'en garder l'accès privé ou de le partager avec les autres "Freenautes".

 

Free poursuit avec ces Télésites sa politique d'innovation et d'ajouts de services inclus dans le forfait pour une clientèle traditionnellement plutôt technophile. Mais quel est l'intérêt de ce nouveau service ? "La présence sur le réseau TV de Free permet de compléter la visibilité d'un site Web", déclare-t-on chez le FAI, qui souligne aussi qu'un écran de télévision est pour beaucoup plus agréable à regarder que celui d'un ordinateur. D'autres usages sont évoqués, comme la mise en avant par les professionnels de leurs services.

 

Par ailleurs, les abonnés peuvent intégrer sur ces Télésites leurs éventuelles vidéos diffusées sur TV Perso. Une passerelle qui peut être interprétée comme une volonté de dynamiser cette plate-forme vidéo. "TV Perso n'a pas besoin d'être "boostée, dément le FAI. Il y avait en novembre [les prochains chiffres seront donnés le 12 mars, ndlr] 900.000 vidéos regardées par jour et 102 millions diffusées depuis la création du service." Reste que ce lancement de Free intervient deux semaines après l'annonce par son grand concurrent Neuf-Cegetel d'un partenariat avec Dailymotion - autre plate-forme vidéo - pour diffuser sur la TV une sélection des vidéos du site.

 

Plus largement, ces innovations de Free autour de la TV lui permettraient d'attirer davantage les abonnés vers ses services payants très rentables. "Télésites pourra peut-être encourager les Freenautes à aller vers la TV payante. D'une manière générale, la vidéo est un axe de développement important chez Free", explique-t-on chez le FAI, citant notamment son service de vidéo à la demande. 

Free