Viséo condamné pour avoir élu Free service client de l'année

La tribunal de commerce de Paris a donné raison à SFR : Free n'aurait pas dû remporter ce titre en 2010, car il était le seul candidat de sa catégorie téléphonie fixe et Internet.

Suite à une plainte déposée par SFR en novembre 2010, le tribunal de commerce de Paris vient de condamner Viséo Conseil pour "pratiques trompeuses", la société ayant organisé une élection du meilleur service client où seul Free participait. Cette élection, menée en partenariat avec l'institut de sondage BVA, vise à "tester la qualité des services client des entreprises françaises" par le biais de clients mystères. En 2011, Free avait remporté le titre dans la catégorie téléphonie fixe et Internet, où il était le seul candidat. SFR avait immédiatement déposé un référé et obtenu gain de cause, y compris en appel en juin 2011. Mais la filiale de Vivendi a désiré porter le différend plus avant pour faire condamner Viséo.


Dans son jugement rendu le 11 septembre 2012, le tribunal de commerce de Paris a estimé d'une part que "ces pratiques trompeuses [avaient] causé un préjudice à SFR", d'autre part que la dénomination de "service client de l'année 2011" était trompeuse puisque les tests remontaient à 2010. Viséo Conseil a fait appel de ce jugement. "Free a été le seul à se porter candidat et a obtenu une note supérieure aux minimas, d'où sa récompense", s'était justifié la société à l'époque.

Free / SFR