Trop cher, l'Internet mobile est à la traîne en France

L'usage de l'Internet mobile est en retard en France, en comparaison de ses voisins européens. L'Hexagone devrait cependant profiter des forfaits illimités et de l'arrivée de Free Mobile sur le marché pour se rattraper, annonce le cabinet CCS Insight dans une étude commandée par la GSMA, association mondiale des opérateurs mobiles. En 2009, 9 millions de connexions à l'Internet mobile ont été comptabilisées en Allemagne, 9,5 millions en Grande-Bretagne - qui dispose des tarifs les plus bas -, 12,5 millions en Italie et seulement 5 millions en France. Le fort taux de pénétration de l'ADSL pourrait également contribuer à ce que les utilisateurs français préfèrent se connecter depuis leur ordinateur.

D'après l'étude de CSS Insight, la France se classait quatrième au niveau européen en termes de revenus générés par l'Internet mobile et prendra la deuxième place en 2011. Fin 2009, on comptait 22 millions d'utilisateurs dans les principaux marchés. Ce nombre sera porté à 43 millions en 2011 et le chiffre d'affaires généré progressera de 6 à plus de 11 milliards d'euros sur la même période.

Chiffre d'affaires / ADSL