L'industrie du cinéma appelle à négocier avec Orange

Le Bureau de Liaison des Industries cinématographiques (BLIC) "salue l'action" du Conseil supérieur de l'audiovisuel qui a signé une convention avec Orange pour le lancement de son bouquet de chaînes TV dédiées au cinéma et aux séries (lire l'article Orange lance sa chaîne cinéma en accord avec le CSA du 12/11/2008), mais espère la reprise des négociations entre l'opérateur et les professionnels de la filière.

Faute d'accord entre Orange et les professionnels, le CSA "a su adapter" les obligations légales "en tenant compte de la particularité" du projet d'Orange, a indiqué le BLIC dans un communiqué du 14 novembre. Mais le BLIC "souhaite désormais que les négociations sur un accord d'ensemble avec Orange reprennent dans un climat apaisé", car l'enjeu est d'"éviter la dérégulation du secteur de la télévision payante". Aux obligations d'acquisition déjà définies devront s'ajouter les "éléments de régulation auxquels sont soumis les autres bouquets payants", dit le BLIC, afin de sauvegarder "les métiers de la diffusion des films en salles".

Pour sa part, le Bureau de liaison des organisations du cinéma (BLOC) rappelle, dans un communiqué, "son attachement à la mise en place d'un accord global entre l'ensemble des organisations professionnelles du cinéma et Orange cinéma séries, seul à même d'assurer la pleine insertion d'Orange dans l'économie de la création cinématographique".

Orange