Rejet de l'OPA de Sonaecom sur Portugal Telecom

Sonae ne rachètera pas Portugal Telecom. L'offre de rachat du groupe portugais, via sa filiale Sonaecom, a été rejetée vendredi par les actionnaires de Portugal Telecom réunis en assemblée générale. Après le refus de la direction de l'opérateur le 20 février, Sonaecom, avait annoncé qu'il ne relèverait plus son offre. Il l'avait déjà fait, de 9,50 euros à 10,50 euros, valorisant Portugal Telecom à 11,8 milliards d'euros. Outre France Télécom, actionnaire à 23 % de Sonaecom, l'espagnol Telefonica est l'autre grand perdant étranger de cet échec. En cas de succès de l'OPA, Telefonica, qui détient 9,9 % de Portugal Telecom, devait en effet prendre le contrôle du brésilien Vivo, qu'il possède avec l'opérateur historique portugais.

Autour du même sujet