Un spécialiste des questions de défense à la tête de l'Arcep ?

Qui succèdera à Paul Champsaur, l'actuel président de l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep) dont le mandat arrive à échéance à la fin de cette année ? Selon L'AFP, le successeur proposé par Matignon se nomme Jean-Claude Mallet.

Etranger du monde des télécoms, ce diplômé de l'ENA a fait une grande part de sa carrière au ministère de la Défense. Directeur des affaires stratégiques du ministère de la défense (1992 - 1998), il a ensuite été secrétaire général de la défense nationale entre 1998 et 2004. Membre du Conseil d'Etat, Il est également président du Conseil d'administration de l'Ecole Normale Supérieure.

Nommé pour une durée de 6 ans, le président de l'Arcep, comme pour les autres autorités indépendantes, ne peut être nommé qu'après que les commissions compétentes dans le domaine des télécommunications de l'Assemblée nationale et le Sénat aient rendus leur avis.

Parmi les autres prétendants se trouvaient notamment Gérard Longuet, et Michel Didier (économiste à la tête de l'institut Rexecode).

Arcep / Conseil d'administration