SMS indésirables : 10 000 signalisations en 3 semaines

Le 21 octobre dernier, Luc Chatel, le secrétaire d'Etat à la Consommation, a présenté un nouveau service de signalement de spams sur SMS : le "33 700", numéro d'alerte sur lequel transférer ces SMS frauduleux. Alors qu'il ne doit officiellement ouvrir que le 15 novembre prochain et qu'il n'a fait l'objet d'aucune campagne de publicité, ce service a déjà reçu 10 000 réclamations ou signalements depuis le 21 octobre. Suite à ces envois, la plate-forme de signalement prévient les opérateurs qui prendront des sanctions contre les expéditeurs de ces messages, allant jusqu'à la fermeture des numéros surtaxés.

SMS / Plates formes