Des banques pour remplacer Pirelli dans Telecom Italia ?

Un group de banques italiennes pourrait racheter la participation de Pirelli dans Telecom Italia. Pirelli, qui avait augmenté en 2006 sa part dans l'opérateur italien, via la holding Olimpia, a décidé de la vendre. La société compte céder ses actions pour 3 euros l'unité, alors que son cours s'établit à un peu plus de 2 euros. Selon le journal économique Les Echos, le consortium, dirigé pas la banque Intesa, regrouperait Mediobanca, Capitalia, l'assureur Generali, et peut-être Unicredit. Intesa et Unicredit étaient actionnaires de Olimpia, mais avaient vendu leurs parts à Pirelli en octobre 2006. Mediobanca et Generali sont déjà présents dans le capital de Pirelli et de Telecom Italia.

Holding