Telefonica pourrait faire une offre sur Telecom Italia

Le ministre italien de l'Industrie a indiqué qu'il recevrait dans quelques jours des représentants de Telecom Italia afin d'aborder la possibilité d'un rachat du groupe de télécommunications par son premier actionnaire, Telefonica. En effet, malgré son démenti du 22 janvier dernier, l'opérateur espagnol pourrait bien soumettre une proposition d'achat de son concurrent, affirme Bloomberg. Il aurait de plus le soutien du deuxième actionnaire de Telecom Italia, qui détient 5 % du capital de l'opérateur. Marco Fossati a en effet déclaré à l'agence : "Une véritable et totale fusion entre les deux sociétés aurait une valeur industrielle immense et génèrerait des synergies appréciables".

La fusion, envisagée depuis l'entrée de Telefonica au capital de Telecom Italia en 2007, fait l'objet de rumeurs accrues depuis quelques semaines. Selon le quotidien "La Repubblica", le gouvernement italien serait prêt à donner son feu vert au rachat, à condition que dans le groupe issu de la fusion, qui serait contrôlé par les Espagnols, "la gestion du réseau national de télécommunications reste entre des mains italiennes". Rome a cependant aussitôt démenti cette information "de la manière la plus totale".

Telefonica