La location de voitures cherche encore son modèle sur le Web Internet, un canal de plus en plus prépondérant

Au Royaume-Uni, 70 % des ventes du secteur de la location de voitures se font sur Internet, selon Auto Escape. Le pays conserve deux ans d'avance sur le marché français. Pourtant celui-ci présente une accélération de la migration du métier sur le Web, certains acteurs y doublant leur activité entre 2008 et 2009, pour y atteindre la moitié de leur chiffre d'affaires

 

Ainsi la part du chiffre d'affaires d'Auto Escape sur Internet devrait passer de 27 % en 2008 à environ 50 % en 2009. "Nous souhaitons maintenir cette part et conserver notre call center qui constitue lui-même un support aux ventes Web", précise Vanessa Guellerin, directrice des ventes. Plus modestement, Ada France, filiale du groupe G7 Entreprises côté à la bourse de Paris, compte réaliser 12,5 % de son chiffre d'affaires via Internet en 2009 contre 5,8 % en 2008 (94,31 millions d'euros de ventes tous canaux confondus cette année là) .

 

Les acteurs de la location de voitures sur Internet en France
EnseignePart du chiffre d'affaires WebAudience Internet mensuelle en France (septembre 2009)Activité / Gamme de produits
Source : Enseignes (hors audiences)
Europcarnc300 000Loueur / Loisir, utilitaires
Avis25 % en 2008290 000Loueur / Loisir, utilitaires
Hertznc250 000Loueur / Loisir, utilitaires, deux roues, véhicules spéciaux, vente d'occasions
Easycarnc190 000Loueur / Loisir
Sixt50 %140 000Loueur / Loisir, luxe, leasing longue durée, voiture avec chauffeur, vente d'occasions
Ada5,8 % en 2008, 12,5 % en 2009100 000Loueur / Loisir, utilitaires, voiture sans permis, deux roues à moteur ou pas, véhicules spéciaux (bennes, mini-bus....)
Auto Escape27 % en 2008, 50 % en 200990 000Courtier / Loisir, deux roues, utilitaires, 4x4, projet pour des véhicules de luxe en 2010 en France
Rent a Carnc80 000Loueur / Loisir
Locationdevoiture.fr90 %75 000Comparateur de courtiers / Loisir, 4x4

 

Les loueurs, acteurs historiques du marché, dominent toujours face aux courtiers sur lesquels ils s'appuient cependant pour liquider leurs stocks d'invendus à des prix inférieurs à ce qu'ils pratiquent traditionnellement sur leurs propres sites. Ainsi Avis France a enregistré au total 400 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2008, dont 50 millions sur la Toile, tandis que le courtier Auto Escape a gagné 26,6 millions d'euros en 2008, dont près de 7,2 millions via Internet. En 2009, le loueur Sixt devrait atteindre 100 millions d'euros de chiffres d'affaires, dont 50 millions via le Web. 

 

Les courtiers dépendent des loueurs car il ne possèdent pas de flotte de véhicules en propre. Auto Escape par exemple propose ainsi à la location des véhicules d'Europcar, Hertz ou encore Avis. Egalement présents sur le marché français on peut citer les courtiers Auto Europe, Elocationdevoitures.fr ou encore Holiday Auto dont l'offre s'adresse avant tout aux agences de voyage. Certains voyagistes proposent aussi ce type de prestations à l'instar de Travel Gixo, Opodo, Expedia.

 

Reste un troisième relai pour les offres : les comparateurs de courtiers en ligne, parmi lesquels Locationdevoiture.fr figure une exception. Emanation du comparateur de courtiers Billiger-mietwagen.de, qui s'est lancé en Allemagne en 2003, Locationdevoiture.fr est apparu en France mi-2008. Le site enregistre déjà 25 000 réservations cette année et compte atteindre le double en 2010. 90 % de son chiffre d'affaires est réalisé sur Internet contre 10 % par téléphone.

CANAL + / Chiffre d'affaires