Les acteurs du voyage d'affaires sur Internet La typologie des acteurs du marché

Plusieurs typologies d'acteurs se partagent le marché devant une myriade d'agences traditionnelles indépendantes.

 

Les acteurs spécialistes du voyage d'affaires en France
ActeurVolume d'affaires 2009Part du Web dans l'activité BtoB (en transactions)Nombre d'entreprises clientes
Source : Entreprises
American Express France1 à 1,5 milliard d'euros 30 %Un peu moins de 1 000
Carlson Wagonlit Travel France2,1 milliards d'euros (80 % en BtoB)25 %NC
Egencia Europe400 millions d'euros (en Europe)90 %1 100 (en Europe)
AS Voyages France2,9 milliards d'euros (dont 40 % en BtoB)10 %1 000 sur la plate-forme Web

Parmi les leaders du marché en France comme à l'international, figurent tout d'abord American Express et Carlson Wagonlit Travel. Sur le marché du tourisme, ces deux grands groupes sont véritablement spécialisés sur le segment du voyage d'affaires et le haut du segment, autrement dit, ils s'adressent davantage à des grands comptes nationaux et internationaux, ONG et services publics. Historiquement présents sur le marché physique, ils se sont peu à peu tournés vers Internet. Avec un profil similaire, le réseau HRG-BCD Travel est l'un des quatre leaders mondiaux, mais sa présence en France serait a priori moins soutenue.

 

Egencia, filiale du groupe Expedia, fait également partie des leaders sur le marché en France. Ce spécialiste du voyage d'affaires a pourtant la particularité d'être un pure player contrairement à ses concurrents.

 

Toujours côté agence, outre ces quatre acteurs qui se partagent la majorité du marché, figurent des réseaux traditionnels français, locaux ou franchisés, avec des plateaux d'affaires tels que Afat-Selectour, Manor, TourCom ou encore Fram.  

 

Et c'est sans compter les fournisseurs comme la SNCF ou Air France par exemple. Ne comptabilisant que les transactions aériennes, ferroviaires, hôtelières, ainsi que la location de voitures, Carlson Wagonlit estime le marché français du voyage d'affaires à 11 milliards d'euros de volume d'affaires, dont 5 milliards d'euros seraient issus des réservations directement effectuées auprès des fournisseurs, autrement dit hors agence de voyages spécialisées. Ce qui représente presque la moitié du marché finalement.

 

Reste enfin les acteurs du voyage de loisir, même s'ils ne sont pas considérés comme de véritables concurrents par les acteurs du marché. "Les PME vont aussi sur ces sites grand public pour des réservations professionnelles, constate Georges Rudas, chez Amadeus France. Une tendance qui ne concerne pas les grandes entreprises qui ont un budget voyage d'affaires supérieur à 5 millions d'euros par an et qui suivent une politique de voyage bien définie."

EXPEDIA