En perte, Ryanair veut toujours faire payer les toilettes à bord

Alors que Ryanair affiche ses premières pertes annuelles, son patron continue d'envisager toutes les solutions possibles pour gagner de l'argent. Michael O'Leary, a ainsi confirmé son intention de faire payer les toilettes à ses clients "l'année prochaine ou la suivante". "Il ne s'agit pas pour nous de faire de l'argent" avec les toilettes, précise-t-il dans des propos rapportés par l'AFP. Mais plutôt de limiter leurs usages afin de pouvoir en supprimer deux sur les trois situées à bord afin d'ajouter des sièges à la place.

Cette idée intervient alors que Ryanair a essuyé la première perte nette de son histoire (-169,17 millions d'euros) sur l'année achevée le 31 mars dernier, contre un bénéfice de 390,71 millions d'euros il y a un an. Confiant en l'avenir, Michael O'Leary a néanmoins ajouté qu'il pourrait se montrer intéressé par l'acquisition, à termes, de la compagnie allemande Lufthansa.

Ryanair