La compagnie low cost Ryanair de plus en plus Web

Ryanair va limiter ses coûts et concentrer ses dépenses sur le Web pour traverser la crise. Le patron de la compagnie aérienne low cost, Michael O'Leary, a en effet annoncé son intention de supprimer ses comptoirs d'enregistrement dans les aéroports d'ici la fin de l'année. L'idée étant de pousser ses clients à s'enregistrer en ligne. Selon la société, 97 % de ses passagers réservent déjà leurs vols en ligne et 75 % s'enregistrent sur Internet. Pour l'anecdote, Michael O'Leary a d'autres idées pour réduire ses coûts. Il réfléchit par exemple à faire payer l'utilisation des toilettes durant les vols. "Les gens pourraient payer une livre", a-t-il déclaré à la BBC.

Ryanair