Voiture autonome : près d'un Français sur deux n'y voit pas un gain de sécurité

Ce scepticisme révélé par une étude OpinionWay pour le Mondial de l'Automobile n'empêche pas les personnes interrogées de voir de nombreuses opportunités dans les véhicules sans conducteur.

Le travail de pédagogie s'annonce colossal pour les constructeurs. Alors qu'ils sont nombreux, comme Volvo, à utiliser l'argument du zéro accident pour vanter les mérites du véhicule autonome, 46% des Français n'en sont pas convaincus, à en croire le sondage OpinionWay pour le Mondial de l'Automobile sur les Français et le rapport à l'automobile présenté ce mercredi 22 juin. Dans le détail, ils sont 30% à n'être plutôt pas d'accord et 15% pas du tout d'accord quand on leur demande si la voiture sans chauffeur est synonyme de plus de sécurité.

46% des Français pensent que la voiture sans conducteur n'est pas synonyme de plus de sécurité. © Opinion Way / Mondial de l'Automobile

Les Français semblent également toujours attachés à leur volant : ils sont 76% à penser que la voiture sans chauffeur réduira le plaisir de conduite. Un scepticisme qui ne les empêche pas d'y voir des opportunités : 89% imaginent que les véhicules autonomes donneront la possibilité aux personnes à mobilité réduite de se déplacer seules. Et 58% des personnes interrogées déclarent que la conduite déléguée leur apportera davantage de temps libre. Ils sont autant à croire qu'elle leur apportera aussi plus de confort.

 

A lire aussi

 

Voiture autonome / Transport intelligent