Les licences tendances en 2011

A l'occasion du Kazachok Forum 2011 (31 mars et 1er avril à la Halle Freyssinet, Paris), Nathalie Chouraqui, directrice associée de Kazachok, révèle les licences qui seront sur le devant de la scène cette année.

nathalie chouraqui 200
Nathalie Chouraqui. © Kazachok

 Les sitcoms musicales arrivent en force

Aujourd'hui le rêve des préados et adolescentes est de devenir une star ! Etre célèbre et se projeter sur le devant de la scène est une notion très présente sur cette cible. Ainsi, de nouvelles licences apparaissent.

A mi-chemin entre Fame et Friends, Victorious est une série qui met en scène les aventures de Tori Vega, alias Victoria Justice. Elle se retrouve subitement projetée sur le devant de la scène après avoir intégré une des plus grandes écoles de spectacle d'Hollywood ! Déjà diffusée sur Nickelodeon depuis novembre 2010, la série arrive sur TF1 dès le 2 février dans la case du mercredi de Tfou. Un programme de licence est en cours de développement. Victoria Justice est une véritable star à seulement 17 ans, la jeune femme s'est placée en tête du classement iTunes américain grâce à son tube, " Make it shine ".

Glee compte plus de 3 millions de fans sur les réseaux sociaux. Konami a sorti des jeux vidéo, Fox les DVD et Sony la musique

Dans la même tendance, Glee vogue sur la trace des plus grandes comédies musicales, elle a reçu un Golden Globes de la meilleure nouvelle série comique. Mêlant drame, comédie et reprises de grands classiques, la série est diffusée depuis juin 2010 sur Orange TV et arrive ce 1er trimestre sur M6. Il existe 2 saisons de 22x45 minutes, la 3ème saison a déjà été signée. La série compte plus de 3 millions de fans sur les réseaux sociaux. Konami a sorti des jeux vidéo, Fox les DVD et Sony la musique.

 

 Des marques qui s'adressent à une cible adulte

Même si les adultes ne sont pas la cible première des produits dérivés, l'offre tend à évoluer.

En effet, le célèbre cabaret parisien Le Moulin Rouge fait une belle percée sur le marché des licences. La marque plutôt haut de gamme se développe et propose déjà une ligne de rouges à lèvre, des bijoux, de la porcelaine, des figurines...

B.B. "Le phénomène mondial" Brigitte Bardot reste, aux côtés de Marilyn, Jackie et Diana, l'une des femmes les plus photographiées de la planète. B.B. a vu, au cours de ces dernières décennies, son image multipliée à l'infini dans le monde entier. La marque Brigitte Bardot vient d'être confiée à l'agent de licence Cyber Group Studios.

Autre exemple, le célèbre magazine Femme actuelle créé en 1984 s'ouvre à la licence et compte déjà des produits dérivés comme un vélo, des chaussures ou encore des accroche- sacs. Sur un autre positionnement, Géo fait son entrée sur ce marché. Enfin, si on reste dans les marques de presse, Closer se lance également en licence.

 

 Le design a le vent en poupe

Après la déferlante d'Hello Kitty, un grand nombre de nouvelles licences arrivent sur ce créneau. Uniquement issu d'une création graphique, ce type de marque s'adresse plutôt à une cible féminine préados, ados.

Kimmidoll est le reflet moderne de la tradition japonaise des poupées kokeshis datant du milieu du 19ème siècle. Ces figurines de collection se développent en licence. Kimmidoll s'adresse aux jeunes femmes urbaines et Kimmi Junior aux fillettes de 6-10 ans.

La Totoche, célèbre tétine en plastique dur des années 90, fait son retour en 2011.

Lol & Les Lolies est également une nouvelle licence graphique. Derrière ce chihuahua, se dessine une vraie façon d'être et de penser. La philosophie de la Lolies est de vivre sa jeunesse avec enthousiasme et ouverture d'esprit. La Lolies est à l'affût des tendances les plus pointues, elle ne suit pas la mode, elle la crée ! La Lolies est issue de la génération internet, elle a son chihuahua qui s'appelle Lol. Le développement en licence de la marque ciblera le textile, la mode, la maroquinerie, la beauté, le maquillage, la décoration, les cadeaux, les gadgets et collector, l'édition... Oberthur est le premier licencié et lancera une gamme scolaire pour la rentrée 2011.

Autre design qui devrait se faire remarquer : La Totoche. Cette célèbre tétine en plastique dur des années 90 fait son retour en 2011. Gaité, mode et fun au programme ! Stonekids développe du textile et des accessoires et gadgets seront lancés au printemps 2011 par Calego International.

 

 Une prédominance des licences " classiques " pour un retour à une mémoire collective

Les professionnels du secteur privilégient les licences dites " classiques " en s'appuyant sur les valeurs d'origine du personnage. Ainsi, Franklin sera de retour  pour ses douze ans, avec une nouvelle série en 3D en 2012. De même Heidi apparaîtra en 3D et le teaser de la nouvelle série sera disponible dès avril 2011. Le Magicien d'Oz par ailleurs sera aussi de la partie avec une nouvelle série en 3D HD.

Heidi apparaîtra en 3D et le teaser de la série sera disponible dès avril 2011.

Ces héros d'hier remis au gout du jour seront ceux de demain pour les nouvelles générations. Les distributeurs et les consommateurs ont tendance à se réfugier dans des valeurs classiques en temps de crise. Ces héros de toujours servent enfin de prétexte pour gommer les frontières entre générations, créant du lien qui rassure et estompe les conflits.

 

 Le jouet, plus que jamais à la source de nouvelles licences.

Si le jouet est le secteur prioritaire pour développer une licence, on remarque à l'inverse aujourd'hui un fort engouement pour faire d'une ligne de jouets une licence. L'exemple le plus célèbre est bien évidemment Barbie qui a su, à partir du jouet, se décliner sur plusieurs secteurs d'activité. 

Monster High suit ce chemin. Cette fameuse ligne de poupées, créée par Mattel, s'inspire des films d'horreur. Les premiers produits dérivés arrivent avec des livres (3 tomes à sortir cette année), et 30 webisodes de 90 secondes sont également prévus. Un projet de long métrage est même en cours.

De même le phénomène Beyblade qui a commencé avec les toupies se renforce avec la diffusion sur Gulli de la série animée Beyblade Metal Fusion. Cette série est régulièrement en tête des audiences.

 

 L'écologie : une tendance lourde qui se confirme

L'écologie est présente également dans l'univers des licences et est lentement en train de s'étendre à toutes les catégories.

Les enfants constituent une cible privilégiée et des nouvelles séries d'animation voient le jour. En effet, la nouvelle série " Ozie Boo Protège ta Planète " de 78x5' sera complètement tournée vers l'écologie et a d'ailleurs été écrite en partenariat avec le WWF.

De même, la série d'animation 3D découverte et nature Lulu Vroumette est diffusée sur France 5 et apprend aux enfants à vivre en respectant le monde qui les entoure. Lulu Vroumette est adaptée des livres à succès de Daniel Picouly et Frédéric Pillot édités par Magnard Jeunesse en France.

La marque Norpotex, par ailleurs, s'est associée avec WWF pour commercialiser des produits textile (t-shirts, pantalons, sweat-shirts, pyjamas) au travers de ses marques Longboard et Babygro.

Enfin, la licence Vélib' a lancé en 2010 des accessoires de vélo et des vêtements fidèles à l'esprit Vélib', à savoir l'éco liberté et la santé. D'autres produits devraient arriver.

 

 Le Vintage

Un gros vent de nostalgie souffle sur la mode, la déco ou encore l'univers de la maison.

Le vintage est une tendance développée par l'univers de la mode et qui permet à certaines licences de revisiter le passé au présent. Un gros vent de nostalgie souffle en effet sur la mode, la déco ou encore l'univers de la maison. Le vintage, grâce à une image d'authenticité, rassure.

Snoopy par exemple est très présent sur cette tendance. Une charte graphique est spécialement dédiée.

Les jeunes adultes retrouvent aussi le goût de leur enfance avec les t-shirts " Monsieur Madame " qui adoptent un côté trendy. Tant au niveau de la coupe que de l'aspect délavé et usé, le vintage prend le dessus, et le succès est assuré. 

De même Barbapapa revient avec une collection de bijoux haute en création et en finesse, histoire de permettre aux mamans de trouver une bonne excuse pour porter les mêmes colliers que leurs filles.

Idée de business / Tendances